Cuve Nickel Services habilitée à la découpe de cuve à fioul vous explique tout sur l’enlèvement à travers le prix et les aides.

Pourquoi retirer sa cuve à fioul ?

Tout d’abord, il convient de définir ce qu’est une cuve à fioul afin de comprendre la procédure.

Il s’agit d’un réceptacle relativement volumineux permettant de conserver et de stocker le fioul. Le fioul est un élément dérivé du pétrole, qui, dans le cadre de sa conservation dans une cuve adéquate, permet d’approvisionner le système de chauffage.

Malgré son utilité, il arrive qu’un particulier ou une entreprise veuille s’en débarrasser, et ce, pour des raisons diverses.

Enlèvement cuve fioul

Premièrement, il peut s’agir d’un problème d’ordre écologique.

De nos jours, la cuve à fioul est souvent remplacée par des alternatives plus bénéfiques pour l’environnement. On peut évoquer l’exemple de certains propriétaires qui considèrent l’idée de passer au système de chauffage alimenté par le gaz.

Le fioul étant un combustible particulièrement dangereux à la fois au niveau écologique et sanitaire, l’abandon de la cuve est un processus encadré. Il est important de noter que ce type de changement peut également représenter un bénéfice considérable au niveau financier

Ensuite, il peut s’agir d’une situation dans laquelle le réceptacle serait usé et nécessiterait impérativement d’être remplacé. Un dysfonctionnement de la cuve tel qu’un problème de fuite peut aussi être une cause suffisante pour celui qui envisagerait d’avoir recours à ce type de service.

Enfin, le souci du respect des normes légales peuvent représenter une raison valable pour faire le choix de procéder à l’enlèvement de la cuve à fioul. Quelles que soient les raisons de cette extraction, il est nécessaire que ces travaux soient réalisés par des professionnels qualifiés.

Quelle est la procédure d’enlèvement d’une cuve ?

Pour que l’opération soit menée dans les meilleures conditions, il est important que les professionnels suivent une procédure particulière lors de l’enlèvement du réceptacle.

En premier lieu, la main d’œuvre qualifiée devra entamer le processus de vidange, c’est-à-dire extraire le reste de fioul qui se trouve encore dans la cuve.

Après l’avoir vidée, le professionnel procédera au nettoyage, en s’assurant de ne laisser aucune trace de déchets dit “hydrocarbures”, terme qualifiant les résidus dérivés du pétrole et de nettoyer les dépôts boueux. L’utilisation d’un outil permettant le lavage à haute pression facilitera le processus.

Ensuite, il est possible d’entamer le dégazage de la cuve. Il s’agit d’une des phases les plus importantes de l’enlèvement de la cuve, car elle est encadrée au niveau légal.

En effet, les résidus d’hydrocarbures présents sous leur forme gazeuse peuvent être source de danger : il s’agit de particules inflammables, qui présentent des risques pour la santé des êtres vivants.

Il est indispensable que le dégazage soit réalisé par un professionnel compétent, car les lois en vigueur soulignent l’importance de procéder à cette étape même lorsque la cuve est laissée à l’abandon, que ce soit de manière temporaire ou définitive.

La neutralisation doit survenir dans un délai maximum de 48 heures après la phase de dégazage. Ce champ d’action relativement réduit s’explique par le fait que le dégazage est uniquement valable sur une courte période de temps.

La neutralisation se définit par le remplissage de la cuve à fioul. Le réceptacle doit alors être tapissé avec des matières telles que le béton, la terre ou le sable. L’utilisation d’un camion permet de faciliter le processus, mais la neutralisation peut être réalisée par le propriétaire lui-même en fonction de son budget.

Cette étape permet d’assurer la condamnation définitive de la cuve.

Enfin, le professionnel peut procéder au retrait de la cuve à fioul.

Il y a deux manières d’extraire la cuve de son emplacement. Une fois le réservoir enlevé, la cuve peut être retirée dans sa totalité.

Dans le cas contraire, elle sera obligatoirement découpée et acheminée vers un centre dédié à la gestion et au traitement des déchets. À l’issue de cette étape, le propriétaire recevra un certificat attestant de l’abandon de la cuve à fioul.

Prise de contact

Contactez-nous dès maintenant pour un devis gratuit

Quel est le coût d’enlèvement d’une cuve à fioul ?

Le prix de ce type de travaux peut faire l’objet d’une estimation en prenant en compte des critères spécifiques, qui varient en fonction des situations.

Ainsi, l’extraction sera relativement onéreuse en fonction la taille et de la capacité de la cuve.

On distingue également la cuve en métal de la cuve en plastique, dont la légèreté permettra une extraction plus aisée, et donc moins coûteuse.

Il faut aussi considérer son emplacement ainsi que son orientation, c’est-à-dire si elle est placée de manière horizontale ou verticale. Si la cuve est enterrée verticalement, le processus est plus long, ce qui influence automatiquement le prix de la prestation. Tout dépend aussi des travaux qui y sont associés, en fonction de la demande du client : étanchéité, recyclage des matériaux…

Enfin, il existe divers tarifs proposés par plusieurs entreprises. Ces différentes variantes permettent de comprendre la raison pour laquelle il est impossible de fournir un nombre définitif.

Cependant, à titre de référence, on peut estimer le coût d’une extraction de la cuve à fioul à partir de 1000 €, et il faut compter environ 2 000 € pour faire de la cuve à fioul une citerne fonctionnelle.

Quelles sont les aides pour financer la dépose d’une cuve à fioul ?

Heureusement, il existe plusieurs aides qui facilitent le recours à ce type de prestation.

Ma Prime Renov’ est une prime accordée par l’État, plus particulièrement par l’ANAH, qui permet de financer les travaux à hauteur de 800 €, voire 1 200 €, en fonction des ressources financières du ménage concerné.

maprimerénov

Ce dispositif a été inauguré le 1 janvier 2020 pour remplacer le crédit d’impôt pour la transition énergétique.

D’autres types de primes sont également mise à disposition par les entreprises qui fournissent des services liés à l’énergie.

Ces dernières font aussi parvenir des chèques énergies à leurs clients en fonctions de leurs revenus, qui peuvent être convertis en “chèques travaux”.

Il est possible d’envisager la demande de prêt bancaire à taux zéro afin de financer les travaux.

Comment bénéficier de la prime pour se débarrasser d’une cuve à fioul ?

Pour bénéficier de la prime permettant de procéder à la dépose d’une cuve, il faut avant tout repérer la catégorie correspondant aux revenus du ménage.

Il existe des codes couleurs (bleu, jaune, violet, rose), qui indique que l’aide couvrira le montant des travaux à hauteur de 1200, 800, 400, ou 0 €, de manière respective.

Le montant de l’aide dépend également de la position géographique du ménage ainsi que de la raison pour laquelle les travaux sont effectués. Il est important de préciser que le coût de la neutralisation n’est pas compris dans le montant final de l’aide.

Pour souscrire à un prêt à un taux zéro, il faut également vérifier les critères d’éligibilité. Par exemple, il est nécessaire que les travaux soient effectués dans un logement ayant au moins deux ans d’ancienneté, et que l’entreprise en charge des travaux soit reconnue par l’État.

Ce statut est précisé par l’apposition du label RGE, ou Reconnu Garant de l’Environnement.

Cuve Nickel Services s’occupe de l’enlèvement de votre cuve à fioul sur la région francilienne et les alentours

Nous savons procéder à cette intervention car nous sommes habilités pour retirer la cuve à fioul. Nous nous déplaçons sur l’île de France, sur les départements de la Seine-et-Marne, le Val-de-Marne et l’Essonne. Concernant la province, nous intervenons dans le Loiret, l’Aube et l’Yonne.

Contactez-nous

Faites appel à une entreprise habilitée à effectuer cette intervention